Archives de Tag: RSS

Ann Harbour, modèle 2.0 aux USA

Un exemple de bibliothèque 2.0 outre Atlantique dans la ville de Ann Arbor dans la Michigan à travers le réseau de bibliothèques Ann Arbor District Library.

Celle-ci a obtenu 5 étoiles décernées par le Library Journal pour récompenser les bibliothèques à forte valeur ajoutée. Elle apparaît de façon récurrente lors des recherches sur les bibliothèques 2.0 en tant que modèle et pionnière.

D’une façon générale, on peut saluer l’effort de ces bibliothécaires pour suivre et mettre à profit les possibilités offertes par les nouvelles technologies : important élan de mutualisation des ressources, omniprésence du contenu numérique (ebooks, mp3), etc.

Concernant les applications web 2.0, on peut noter :

– les différents blogs (celui du conservateur, celui relatif aux documents audio, celui concernant les livres, celui dédié aux document vidéo)

– le module d’ajout de commentaires

– un très important répertoire de fils RSS (une page Netvibes aurait peut-être été plus appropriée?)

– des solutions de taggage collaboratif

– et enfin des outils de ranking

En conclusion, cette bibliothèque s’illustre par la variété des outils qu’elle utilise, parfois ceux-ci semblent relever plus du gadget que d’outils répondant à un réel besoin; néanmoins ce genre d’initiatives peut avoir un rôle moteur dans la diffusion des technologies non négligeable et donc louable.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Modèles de bibliothèques 2.0

Toulouse : un modèle de bibliothèque 2.0

Logo BM Toulouse

Le réseau des bibliothèques municipales de Toulouse est un modèle de l’utilisation et la valorisation des outils du web 2.0.

Une rubrique spéciale leur est dédiée sur la page “Services en ligne” et offre aux utilisateurs des possibilités bien au-delà du gadget.

  • Possibilité de s’abonner aux flux RSS et à la newsletter du site web de la bibliothèque
  • Mise à disposition de widgets permettant  d’accéder à un « module de recherche » dans le catalogue de la bibliothèque sur une  page Netvibes personnalisée, Facebook, Myspace ou Igoogle
  • On trouve enfin un lien pour l’installation de plug-in permettant d’intégrer le catalogue de la Bibliothèque de Toulouse – dans l’outil de recherche intégré à Firefox ou Internet Explorer. Celui-ci permet de rebondir directement depuis Google ou Amazon vers le catalogue de la bibliothèque.

Ces outils permettent un réel gain de temps et ont été conçus et proposés en tenant compte de l’utilisateur final : les mini-tutoriels, “Qu’est-ce qu’un widget ?” et “Qu’est-ce qu’un plug-in?” seront appréciés par l’utilisateur peu expérimenté.

A visiter également, le blog de la bibliotheque « Blog à part” qui offre également un abonnement aux fils RSS des billets ou des commentaires.

A noter enfin, la présence de la bibliotheque sur les plateformes majeures du web 2.0 :

  • sur Myspace : cet espace a pour vocation de promouvoir des nouveautés musicales en particulier issues de la scène toulousaine. C’est aussi l’occasion pour les bibliothécaires de faire connaître le fonds et les services offerts par la section discothèque de la bibliothèque.
  • sur Flickr : la bibliothèque a souhaité proposer aux internautes une sélection d’images provenant du fond Trutat : 5 000 photographies anciennes sur plaques de verre. Cette collection appartient au domaine public : les internautes peuvent donc librement copier ou télécharger les images de leur choix. Ils pourront également partager leurs connaissances et enrichir les légendes de ces photographies par des commentaires utiles.

Poster un commentaire

Classé dans Modèles de bibliothèques 2.0

Netvibes vs Google Reader

Netvibes, Google Reader : de quoi s’agit-il ?

Netvibes est davantage un portail web français personnalisable qu’un agrégateur de flux RSS, bien que cette fonction soit une des utilisations principales. Il est constitué d’onglets dans lesquels on intégre des widgets (« gadgets » en anglais). Les widgets sont des outils qui permettent d’obtenir des informations et il en existe différents types : météo, carte routière, pense-bête, notes, et bien sûr flux RSS. (La liste de tous ces widgets est disponible sur Netvibes Ecosystem.) Votre page peut être privée ou publique, c’est-à-dire visible par tous, selon votre choix. Enfin, Netvibes se tourne vers la nouveauté avec sa dernière version baptisée Ginger qui propose désormais d’intégrer des favoris et de les partager de manière publique ou privée.

Qu’en est-il de Google Reader ? Il s’agit également d’un lecteur de flux RSS et Atom. Comment ça fonctionne ? Les utilisateurs s’abonnent à des flux en utilisant la fonction de la recherche du lecteur de Google, ou en entrant l’URL exact du flux RSS/Atom. les mis à jour s’affichent dans le menu à gauche de l’écran et on peut alors les classer par date ou par pertinence. Ces items sont organisables avec des étiquettes (ou tags), des étoiles… Tout comme sur Netvibes, les items peuvent être partagés.

Avantages et Inconvénients

Tous deux présentent un certain nombre d’avantages et d’inconvénients. Netvibes est, pour sa part, très simple d’utilisation notamment pour les novices, il permet de visualiser en un coup d’oeil la quasi-totalité des informations importantes. Cependant, la personnalisation de l’interface est encore limitée. Google Reader quant à lui, présente de nombreux avantages et semble de plus en plus utilisé par les professionnels de l’information-documentation. Parmi tous ses avantages, on peut citer : différents affichages, meilleure organisation, classement et gestion des flux, possibilité de partage, et bien sûr lien avec les autres applications de Google comme IGoogle. Mais il reste parfois complexe pour qui voudrait se lancer dans les flux RSS.

Que choisir ?

Il ne s’agit pas ici de dicter une conduite ou d’imposer un choix. Ces agrégateurs sont tous les deux de bons outils de veille. Mais il ne faut pas oublier que le choix d’un outil dépend de l’utilisation que l’on en fera. Ainsi, pour les débutants, il serait préférable de se lancer avec Netvibes, afin d’y découvrir tous les trucs et astuces des flux RSS, se créer sa propre page et allier veille pro et veille perso, et ensuite surfer sur la vague Google Reader (d’autant que vous pourrez importer vos flux issus de Netvibes!). Bien entendu, si vous désirez vous lancer davantage dans la veille professionnelle, organiser de manière pointue vos flux, alors Google Reader est parfait pour vous…

En somme, si vous voulez vous lancer, il y a un tutoriel Netvibes .

Via et Via

Poster un commentaire

Classé dans Outils généraux du web 2.0