Delicious – Diigo ou Comment faire du « Social Bookmarking »

Le social bookmarking

Qu’on l’appelle bookmark, favori ou signet, le marque-page électronique a une fonction simple : mettre en mémoire une adresse web afin de pouvoir la retrouver rapidement par la suite.

Le social bookmarking, ou marque-page social, initié avec des sites tels que Delicious ou Diigo, permet à un utilisateur de sauvegarder ses marque-pages directement en ligne sur l’un de ces sites. Chaque adresse est alors taguée, c’est-à-dire qu’on y appose des mots-clés, qui formeront ensuite un nuage de tags. Un résumé peut également être associé à un lien, pour décrire le contenu de la page. Ce système offre donc la possibilité de maintenir des listes de lien, d’y accèder de n’importe où et surtout de les partager !

Delicious – Diigo : mode d’emploi, intérêts, limites…

delicious_logo Delicious est un très bon outil de veille. Chaque utilisateur a sa propre page publique et accessible à tous, afin de partager ses liens même s’il peut se garder la possibilité de cacher certains liens. Il présente plusieurs intérêts comme notamment d’afficher en page d’accueil les liens les plus « bookmarkés » du moment, très utile pour suivre l’actualité de la toile. De plus, Delicious rassemble une communautés très importante de gens car il est l’un des système de partage de marque-pages le plus utilisé. Il permet également d’autres fonctions auxquelles on ne pense pas immédiatement comme par exemple créer des guides thématiques (voir l’article de Dominique, bibliothécaire). De nombreuses bibliothèques se sont déjà lancées dans le partage de leurs bookmarks grâce à Delicious. C’est le cas notamment de la Bibliothèque de l’Université de Paris IV, la Bibliothèque de Toulouse ou encore la Bibliothèque de l’Université de Provence.

Alors vous mourrez d’envie de vous lancer ? Pour vous aider dans cette démarche, voici un très bon tutoriel réalisé par la Bibliothèque de Lyon, et une explication en ligne .

diigoLOGO_whiteDiigo est également un service de partage de marque-pages, mais il va beaucoup plus loin que Delicious et semble très prometteur. En effet, Diigo rassemble de nombreuses fonctionnalités que ne permet pas Delicious ou très peu. Tout d’abord, si vous possédez déjà un compte Delicious, Diigo vous permet d’importer tous vos bookmarks, ainsi que les tags qui y sont apposés. Diigo c’est aussi la possibilité d’annoter vos bookmarks, de surligner et annoter des pages web, de créer des listes voire même des groupes d’utilisateurs qui mettent en commun leurs signets, échangent sur des forums et pourront faire partie de vos « amis ». En bref, Diigo va plus loin que Delicious, et de plus en plus d’utilisateurs se convertissent. Des bibliothèques s’y sont déjà essayé comme la Bibliothèque Municipale de Brest. Et pour vous lancez, reportez vous aux très bons tutoriels du site, malheureusement en anglais, mais très simple d’utilisation.

Et pour avoir un exemple, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre diigo qui se trouve ici !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Outils généraux du web 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s