Netvibes vs Google Reader

Netvibes, Google Reader : de quoi s’agit-il ?

Netvibes est davantage un portail web français personnalisable qu’un agrégateur de flux RSS, bien que cette fonction soit une des utilisations principales. Il est constitué d’onglets dans lesquels on intégre des widgets (« gadgets » en anglais). Les widgets sont des outils qui permettent d’obtenir des informations et il en existe différents types : météo, carte routière, pense-bête, notes, et bien sûr flux RSS. (La liste de tous ces widgets est disponible sur Netvibes Ecosystem.) Votre page peut être privée ou publique, c’est-à-dire visible par tous, selon votre choix. Enfin, Netvibes se tourne vers la nouveauté avec sa dernière version baptisée Ginger qui propose désormais d’intégrer des favoris et de les partager de manière publique ou privée.

Qu’en est-il de Google Reader ? Il s’agit également d’un lecteur de flux RSS et Atom. Comment ça fonctionne ? Les utilisateurs s’abonnent à des flux en utilisant la fonction de la recherche du lecteur de Google, ou en entrant l’URL exact du flux RSS/Atom. les mis à jour s’affichent dans le menu à gauche de l’écran et on peut alors les classer par date ou par pertinence. Ces items sont organisables avec des étiquettes (ou tags), des étoiles… Tout comme sur Netvibes, les items peuvent être partagés.

Avantages et Inconvénients

Tous deux présentent un certain nombre d’avantages et d’inconvénients. Netvibes est, pour sa part, très simple d’utilisation notamment pour les novices, il permet de visualiser en un coup d’oeil la quasi-totalité des informations importantes. Cependant, la personnalisation de l’interface est encore limitée. Google Reader quant à lui, présente de nombreux avantages et semble de plus en plus utilisé par les professionnels de l’information-documentation. Parmi tous ses avantages, on peut citer : différents affichages, meilleure organisation, classement et gestion des flux, possibilité de partage, et bien sûr lien avec les autres applications de Google comme IGoogle. Mais il reste parfois complexe pour qui voudrait se lancer dans les flux RSS.

Que choisir ?

Il ne s’agit pas ici de dicter une conduite ou d’imposer un choix. Ces agrégateurs sont tous les deux de bons outils de veille. Mais il ne faut pas oublier que le choix d’un outil dépend de l’utilisation que l’on en fera. Ainsi, pour les débutants, il serait préférable de se lancer avec Netvibes, afin d’y découvrir tous les trucs et astuces des flux RSS, se créer sa propre page et allier veille pro et veille perso, et ensuite surfer sur la vague Google Reader (d’autant que vous pourrez importer vos flux issus de Netvibes!). Bien entendu, si vous désirez vous lancer davantage dans la veille professionnelle, organiser de manière pointue vos flux, alors Google Reader est parfait pour vous…

En somme, si vous voulez vous lancer, il y a un tutoriel Netvibes .

Via et Via

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Outils généraux du web 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s